Histoire d'une renaissance


Histoire d'une famille de vignerons...


Une histoire vieille de plus de 100 ans, qui se perpétue aujourd'hui...grâce à une rencontre, la vigne reste dans la famille ; mariage, naissances, travaux dans les vignes mais aussi travaux dans la maison...une famille de vignerons qui vit au cours du temps...tout simplement...

Voici quelques étapes présentant la "re"naissance d'un petit domaine familial...
2001 : mariage d'Estelle et Frédéric à Saint-Jean-de-la-Blaquière
2002:  naissance d'Elise

2003 : plantation des premiers oliviers (cf Jeune oliveraie ) au lieu dit "Montgères" du nom de l'ancien volcan tout proche Gèbre (Cf. Gebre ) ; achat de la première vigne, un grenache à l'abandon que nous restaurons petit à petit, débrousssailleuse et longues heures de taille avant de la remettre en forme...elle nous le rendra bien.Côté travaux : premiers travaux de restauration : charpentier, couvreur, maçon...premières expériences...

2004 : continuation des travaux : premières dalles, premiers essais de rénovation des murs...travaux de fourmi, dont le résultat ne s'appréciera que 4 ans plus tard.

2005: premier essai de vinification ; Cépage grenache noir ; petit pressoir vertical prété par un ami ; vieilles petites cuves époxy sans porte de vinification ; le résultat démontre un bon potentiel aromatique mais il faudra améliorer l'extraction des tanins...Côté travaux : valorisation de l'architecture de pierre : la méthode est au point : 7 étapes sont nécessaires à l'obtention d'un jointement satisfaisant. Mur après mur, nous notons nos améliorations et la main devient plus habile...

2006 : deuxième essai de vinification. Cépage syrah. Très beau potentiel arômatique ; les tanins sont un peu verts ; il faudra acheter un érafloir...Côté travaux : la technique de jointement est au point ; premiers carrelages. Encore quelques dalles coulées.
- Naissance de Marie.

2007 : première vinification "en grand" ; achat du matériel de base : vraies cuves de vinification ; érafloir (vraiment nécessaire...), pompe à marc pour monter les raisins et les fouler légèrement au passage et enfin un vieux pressoir horizontal en bois. En outre, nous associons l'expérience et le talent d'un ami oenologue Sébastien Pardaillé du Cabinet Natoli et Coe, afin de partir sur de bonnes bases. Nous ne le regretterons pas.. Naissance des Cuvée Hommage et Cuvée Caractère



2008 : Deuxième vinification. Achat d'un groupe de froid et de cuves inox. Première mise en bouteille. Achat de notre première barrique pour une autre cuvée...à suivre...Côté travaux : rénovation de la deuxième partie de la cave ; et fin des aménagements de la cave.
Création de la cuvée Caminaire ; en l'honneur du cépage Cinsault et de son "cousin" l'oeillade ; un joli vin frais et aromatique indispensable à la gamme...



2009 : La quatrième cuvée "Joi" 2007 fait son entrée : assemblage majoritaire de syrah, complété par un peu de grenache noir, cette cuvée a été élevée 10 mois en barrique ; le bois n'est pas dominant ; il accompagne en douceur les arômes déjà très élégants de notre syrah. Une cuvée assez confidentielle à découvrir au domaine...Plantation d'une deuxième oliveraie : une vingtaine de variétés font leur apparition dont une dizaine issues de la recherche mais non commercialisées...Toujours passionnés par les arbres et "pratiquant la biodiversité" par goût plutôt que par devoir, nous ajoutons une cinquantaine d'arbres et arbustes...mûriers platanes, pins parasols, cyprès de florence, arbres de Judée...

2011 Début de la rénovation de l'ancien local du pressoir (ayant servi d'abri au poulailler familial) : il s'agira de notre caveau de réception. Nous mettons à jour le puits familial et lui redonnons ses lettres de noblesse en créant une margelle en pierre.

2012 : Fin de la rénovation du caveau ; création d'un deuxième local de stockage des bouteilles dans la remise. Une capacité de stockage supplémentaire de 9 paloxs

2013 : Plantation d'une nouvelle vigne : Les Grandes Côtes : Cépage : syrah ; Superficie : 50 ares, en pente ; Terroir : en altitude à 250m, Permien gris et mélange de Permien rouge...une complexité à étudier à l'avenir en vinification...
Côté maison : rénovation de la façade sud : les joints ont été refaits ; l'ancienne terrasse sur piliers fer a été détruite ; de jolis corbeaux en pierre taillée ont été scellés et une nouvelle terrasse, plus étroite mais en harmonie avec la façade a été créée ; pose d'une belle rambarde en fer forgé en rappel avec les balcons réalisés par un forgeron de talent lodévois.
Côté caveau : début de l'aménagement paysager de la petite cour, dominant la rivière de la Cartarenque.

2014 : Hiver : Palissage du plantier ; Printemps : suite de l'aménagement paysager du caveau
Côté maison : Travaux prévus pour l'automne : rénovation de la façade est, en bordure de route, complétement crépie jusqu'à maintenant...restitution des pierres apparentes prévue comme la façade sud...